Placé dans la maison, ce petit temple était dédié aux ancêtres de la famille (lares).
Deux villes romaines détruites par l'éruption du Vésuve
Les 24 et 25 août de l'an 79 après JC. les villes de Pompéi et d'Herculanum vont connaître une fin tragique.

Dans ce reportage, nous vous racontons ce qui s'est passé. Nous allons faire un retour en arrière d'environ 2000 ans. Nous allons essayer de comprendre comment les habitants de Pompéi et d'Herculanum périrent lors de cette catastrophe. A ce jour, on dénombre environ 2000 victimes.

Le récit de l'éruption du Vésuve a été fait par Pline le Jeune .

Nous avons une chance exceptionnelle, parce qu'un Romain de l'époque a commenté comme un journaliste les événements qui se sont déroulés au cours de ces deux journées.
Plusieurs dizaines d'années après l'éruption, un de ses amis qui s'appelle Tacite, lui demande d'expliquer comment son oncle est mort... et donc, Pline nous donne une description précise des événements. D'ailleurs, depuis, ce type d'éruption volcanique est appelée "éruption plinienne".

Avant la catastrophe
Les villes de Pompéi et d'Herculanum sont assez différentes.
Pompéi est une ville commerçante et extrêmement riche. Elle doit surtout son développement au commerce du vin. Le Vésuve, qui se trouve à proximité de la ville, était couvert de plantation de raisins (vignes).
Les habitants de Pompéi ne réalisaient pas du tout que le Vésuve était un volcan. Ils croyaient que c'était une montagne sur laquelle tout poussait merveilleusement.

Les riches maisons de la ville avaient souvent les murs décorés par de superbes peintures (fresques).


Cette fresque (voir ci-contre) décorait un mur d'une maison de Pompéi. La montagne que l'on distingue représente le Vésuve. On y voit le volcan complètement vert, recouvert par les vignes qui procuraient le raisin nécessaire à la fabrication du vin.
Le personnage vêtu d'un manteau en grappes de raisins, n'est autre que Bacchus, le dieu du vin chez les Romains. Le serpent dessiné à l'avant, ne constituait pas pour les Romains un signe de danger, mais bien un signe de prospérité et de fécondité. Les dames de l'époque portaient d'ailleurs souvent au poignet un bracelet d'or en forme de serpent.

Comment s'est déroulée la catastrophe ?

| intro Pompéi | menu histoire| menu principal | Tableau Noir |