Le fonctionnement d'un CGI

Dans cette section, nous décrivons le fonctionnement d'un CGI entre un navigateur et un serveur web du type utilisé pour BRUNETTE : Netscape Communications Server 1.13.

Un appel à une application CGI se déroule en 4 temps.

    1. Le client envoie une requête au serveur en vue de se faire envoyer un document. Si le serveur en a la possibilité il satisfait directement à la demande du client : il lui envoie le fichier .HTML, .GIF ou tout autre document ordinaire.
    2. Si le serveur reçoit une requête destinée à une application externe, appelée requête CGI, le processus serveur produit un double de lui même : le processus CGI. Attention le nombre de processus qu'un serveur peut produire est limité, il est donc impératif de ne pas produire des application CGI qui ne se terminent jamais. Remarquons aussi que la requête CGI contient les arguments de l'application cible. Parce que le processus CGI est une copie du processus serveur il détient, par défaut, une série d'informations par rapport au client dont
    1. Le processus CGI stocke les données destinées à l'application cible et les informations à propos de l'ordinateur hôte dans les variables d'environnementLe processus CGI peut alors envoyer les arguments à l'application directement via l'entrée standard. A ce stade le processus CGI crée un chemin entre l'application CGI et le serveur.
    2. Les applications CGI sont exécutées. Le résultat de leur exécution, via la sortie standard, est envoyé vers le serveur qui envoie le tout vers le client. Une application CGI peut produire un document HTML, GIF ou JPEG. Le processus CGI est détruit avec la fin de l'exécution de l'application associée.

suite-index.