« Les plus jeunes ne doivent pas avoir peur de s’exprimer »


« Je me suis présenté au poste de délégué car je savais que je représenterais parfaitement mes camarades à ce niveau. A partir de cet instant, je savais que tout ce que me diraient mes semblables, je devrais le retenir pour le répéter lors d’une réunion. Pour ma première année à l’école et au poste de délégué, mes camarades me respectent, participent et savent que s’il y a quelque chose qui n’est pas convenable à l’école, ils n’ont qu’à venir m’en parler pour que survienne une amélioration. C’est le début très important de la démocratie !

Lors d’une réunion commune des délégués de toutes les années, qui fut également en quelque sorte notre apprentissage, j ’ appris quelque chose que j ’ ignorais auparavant : qu’il existait une assemblée encore plus importante que le Conseil des élèves : je veux parler du Conseil de Participation. Je trouvais cela une très bonne idée : le fait que 6 élèves représentent 35 délégués qui eux représentent chacun une classe de 10 à 30 élèves. C’était une opportunité supplémentaire pour moi, et une bonne expérience à vivre. L’année dernière, après mon élection au sein du groupe des représentants des élèves, étant un élève de première année, j’avais peur d’être rejeté par les autres et mis sur le côté, mais au plus l’année scolaire avance, au plus nous formons un bloc, une équipe unie. Maintenant que j’entre en seconde, je pense que cette unité se renforcera encore. Je pense que dans ce genre d’assemblée, il est justement important, au niveau des représentants des élèves, d’avoir une palette d’élèves d’âges différents. Actuellement, notre groupe compte un élève de seconde, un de troisième, un de quatrième, un de cinquième et un de rhétorique, le sixième poste restant à pourvoir : cela prouve que nous sommes soucieux de donner la parole à tous les élèves, les premières ou deuxièmes n’ayant parfois pas la même opinion que les cinquièmes ou les sixièmes. Ce Conseil de Participation s’inscrit également dans un système démocratique.

L’année dernière, nous avons élaboré entre délégués une charte qui définit exactement notre rôle. Elle nous explique tout ce qu’un délégué est ou n’est pas , fait ou ne fait pas. Ce texte fera dorénavant figure de référence et tous les candidats délégués de classe devront s’engager à la respecter s’ils sont élus en faisant acte de candidature.  Une nouvelle structure de représentation a été mise en place à cette rentrée. Cette année, le titulaire de classe (ou une personne - ressource) et le délégué de classe animeront une « assemblée de classe » un quart d’heure chaque semaine. On y parlera de ce que la classe voudrait voir changer ou apparaître dans l’école, et le délégué rapportera le contenu d’une réunion du Conseil des élèves, du Conseil d’école ou du Conseil de Participation. »
 
 

Frédéric BETTENS
2La



Sommaire du site DEMOCREATIVITE

Athénée des PAGODES - rue de Beyseghem, 141 - 1120 Bruxelles
T : 02.266.11.50 par E-mail : sec.pagodes@brunette.brucity.be


M. Hamelrijckx Octobre 2000 Athénée des Pagodes