«  Perpétuellement à l’écoute de tous »


« Je serai fort probablement délégué pour la troisième année consécutive de presque la même classe. Je dois avouer que j’ai quelques difficultés à intéresser mes condisciples à la tâche que j’accomplis pour eux : ils pensent que le délégué ne sert pas à grand-chose, juste à perdre du temps à la lecture des rapports pendant les cours qu’ils souhaitent. Cette mentalité doit être proscrite car le rôle de délégué est important et , s’il est bien ressenti comme c’est le cas chez les plus jeunes, il peut apporter un plus à la classe entière. C’est pourquoi, je pense, les meilleurs délégués se trouvent actuellement dans les plus petites classes.
Un délégué est élu par ses camarades de classe à chaque rentrée de septembre. Il assiste aux réunions du Conseil des élèves et y transmet les revendications et les demandes de la classe. Il est aussi chargé d’assurer des relations saines entre les élèves et leurs professeurs. Il doit donc être à l’écoute de tous et tenir compte de tous les points de vue. C’est un intervenant majeur dans l’éducation à la citoyenneté.
Sous l’ancien système de délégation, les délégués se réunissaient trois fois par an, plus une réunion commune à toutes les années d’études en octobre, qui servait à préparer les élections des délégués élèves au Conseil de Participation. Les élus acquéraient le droit d’y représenter les 35 délégués de classe de l’Athénée pour une durée de deux ans. Le Conseil de Participation regroupe des représentants de la direction, du corps professoral, des parents, des élèves, du personnel ouvrier et administratif et de l’environnement extérieur, plus éventuellement un ou plusieurs membres cooptés. Dans ces réunions qui se tiennent deux fois par an, l’on discute de projets qui touchent l’école toute entière. Chaque groupuscule (parents, élèves, professeurs…) compte 3 membres effectifs et 3 membres suppléants. Les 6 membres assistent aux réunions mais seuls les 3 membres effectifs disposent d’une voix lors d’un vote.
Je suis en dernière année et je suis le plus âgé des représentants élèves au Conseil de Participation, le « doyen » donc. Le titre est plutôt honorifique et ne présente aucune réelle prérogative, il consiste surtout à encadrer le groupe et à assurer sa cohésion, qui est indispensable pour mener à bien bon nombre de projets.

Un nouveau système entre en vigueur cette année. Le Conseil des élèves sera donc commun à toutes les années d’études et sera désormais plus considéré comme un forum se déroulant essentiellement entre délégués, aidés au départ par deux coordinateurs. Le but sera d’arriver à une structure où les délégués élèves se réuniront seuls, sans aide extérieure. Le Conseil des élèves fonctionnera dorénavant comme le Conseil de Participation, chaque classe enverra son délégué et éventuellement son délégué adjoint. Les membres devront décider d’attribuer une voix à tous les présents ou seulement aux délégués effectifs.

Les élections ont également été réformées, elles se feront désormais par acte de candidature obligatoire pour tous les candidats et le vote se fera sur un bulletin officiel, ce qui était déjà le cas pour les élections des représentants élèves au Conseil de Participation.

Le Conseil d’école sera une nouvelle assemblée, une sorte de « Conseil de Participation restreint » avec uniquement des représentants des élèves et du personnel d’éducation, au nombre de trois par groupuscule, et qui pourront changer d’une réunion à l’autre.

Je profite de ce texte pour vous lancer un appel, à vous les élèves : n’ayez pas peur de vous mettre en avant, osez affirmer vos opinions, ne craignez pas les quolibets, soyez intervenants à part entière dans ce projet démocratique, vous ne le regretterez pas ! »
 
 

David SERVATY
6LM



Sommaire du site DEMOCREATIVITE

Athénée des PAGODES - rue de Beyseghem, 141 - 1120 Bruxelles
T : 02.266.11.50 par E-mail : sec.pagodes@brunette.brucity.be


M. Hamelrijckx Octobre 2000 Athénée des Pagodes