Musée du Costume et de la Dentelle le projet | le musée | les photos | le quizz | le jeu   [homepage
  origines | 1900 | 1920 | 1930 | 1940 | 1950 | 1960 | 1970 | 1980 | 1990 |
  l'atelier | feutres | pailles | finitions | fleurs | plumes | lexique |
 

LES PLUMES

 
Accessoires:

Une plume est composée d'une hampe (axe) et de chaque côté des barbes formées elles-mêmes de barbules.

On peut distinguer :
les grandes plumes ou pennes

les plumes ordinaires (moins longues)

les plumules ou duvets

les plumes filiformes ou vibrisses

L'industrie des plumes utilise des plumes d'autruche, de canard, de coq, de dinde, de dindon, de faisan, d'oie, de pintade et autres plumes dites «de fantaisie » provenant de tous les oiseaux.
Ainsi le héron noir, le nandou (oiseau ressemblant à une petite autruche) ou le marabout donnent des plumes noires ; le  héron de nos régions des plumes d'un brun grisâtre - ces plumes peuvent être teintes par les plumassiers. Citons encore le héron blanc, très apprécié pour l'aigrette.


 
Les outils
- Le couteau à  parer (aigu, tranchant et bien affûté) pour couper et racler la côte des plumes

- Le couteau à friser : la lame n'a pas de tranchant

- Les ciseaux longs : pour rogner et couper les plumes

- Deux longues aiguilles pour coudre  et monter les plumes
 
Les étapes
Pour dégraisser les plumes, on les savonne dans une eau tiède. Elles sont ensuite rincées à l'eau pure.

Les plumes peuvent être teintes : ce sont les mêmes teintures que pour les tissus (acides sulfuriques pour les noires, acides acétiques pour les autres nuances)

Pour donner du volume aux plumes, elles sont séchées à l'aide d'un sèche-cheveux puis passées au-dessus d'une source de vapeur