Musée du Costume et de la Dentelle le projet | le musée | les photos | le quizz | le jeu   [homepage
  origines | 1900 | 1920 | 1930 | 1940 | 1950 | 1960 | 1970 | 1980 | 1990 |
  l'atelier | feutres | pailles | finitions | fleurs | plumes | lexique |
 

ATELIER DU MODISTE

Le modiste a besoin : 
 

  • d'un petit marteau 
  • de pinces plates
  • de pinces coupantes
  • de ciseaux divers.
  • d'épingles d'acier, des moules en bois pour tendre la paille ou le feutre.
  • de marottes (têtes en bois stylisées).
  • de fers a vapeur.
  • d'un fer à coquer (chauffer pour tendre ou bomber un tissu ou un feutre).

  •  
  • d'un bichon (ustensile en tissu rembourré, souvent en velours, utile au repassage et au brossage).
  • d'une mouillette (patte mouille).
  • d'une bouilloire.

  •  
  • d'une lame à ruban pour détendre les tissus en biais et les rubans
  • d'un manchon, de forme conique, pour recouvrir les calottes en bois afin d'élargir les entrées de tête.
  • d'un conformateur, appareil qui présente la forme d'un moule ordinaire sectionné en son milieu et actionné par un ressort qui permet l'écartement des deux parties du moule et, de ce fait, l'élargissement des entrées de tête.

Les matières

 
La tricotine de laine est un tissu présentant l'effet d'un tricot léger.

Il peut servir à soutenir les drapés et les turbans. 

 
La singalette ou linon présente un aspect similaire à la sparterie.

Il s'agit d'un tissage de fils de coton triple, fortement apprêté. 

 
Le barège est une mousseline non apprêtée. 

Il sert de doublure lorsqu'il convient de recouvrir une forme de sparterie d'un tissu léger. 

 
La mousseline et la toile anglaise sont employées à la confection de formes souples ; elles présentent des fils de coton à tissage toile et sont très légèrement apprêtées. 
 
Le molleton est un tissu de flanelle, employé à la confection de matelassés et de piqûres en relief .
 
Le tulle raide présente un réseau plus on moins serré et apprêté. Il est utilisé à la confection des formes et il sert à la réalisation de capelines, toques, calottes recouvertes d'aigrette, de tulle, de soie, d'organdi, de crêpe georgette.
 
L'ouatine est une feuille d'ouate permettant de matelasser des toques en tissu mode.
 
Le modiste réalise une maquette du chapeau avec une toile rigide de fibres naturelles, la sparterie.