Musée du Costume et de la Dentelle le projet | le musée | les photos | le quizz | le jeu   [homepage
origines | 1900 | 1920 | 1930 | 1940 | 1950 | 1960 | 1970 | 1980 | 1990 |
l'atelier | feutres | pailles | finitions | fleurs | plumes | lexique |
 

"Belle Epoque": autour de 1900

  • A Paris, Londres et New York, sur la chevelure souplement relevée, on pose, en l'inclinant 

  • sur le front un petit chapeau perché sur la tête, de préférence noir et garni d'une voilette.
  • Dès 1904 : les chapeaux sont de plus en plus grands et de plus en plus volumineux. 
 
  • Autour de 1910, la plupart des chapeaux sont énormes et garnis d'une profusion de fleurs 
  • artificielles, de rubans de satin, de plumes d'ailes ou de queues. Parfois, un oiseau aux ailes refermées est placé tout droit, la queue en haut. Ailleurs, une tête de faisan dont toute la  queue s'élève en spirale au-dessus du chapeau.
     
     
  • Les toques - remises au goût du jour - se portent larges et inclinées vers 1'arrière, loin du visage.