La Rue Blaes

La Rue Blaes porte le nom de son créateur,
l'échevin des travaux publics Monsieur Blaes
          Le percement de la Rue Blaes eut lieu entre 1851 et 1854. Son but était de faciliter le passage de la police, car dans les impasses une charrette pouvait tout bloquer. 
           L'Echevin Blaes voulait assainir tout le quartier compris entre l'église de la chapelle et le boulevard du Midi. En exécutant son projet, il raya bon nombre d'impasses et de ruelles particulièrement insalubres. 
           Il fallut exproprier et abattre beaucoup de maisons à travers un fouillis de venelles.

           Les habitants ne disposaient bien souvent que de quelques rares latrines et ne profitaient presque jamais de la distribution d'eau de la ville. Il n'était guère aisé pour les ouvriers de faire chez eux la moindre lessive ou de prendre un bain. 
           Blaes créa le nouveau quartier des Capucins. Les Marolliens chassés par la destruction des impasses n'émigrèrent pas. Ils restèrent accrochés à leurs racines. 
Les maisons furent sous- louées par des locataires principaux et tout le monde fut plus ou moins "logeur " officieusement. 

           En lisant ceci, on comprend mieux pourquoi les rues plus anciennes telles que celle des Capucins,  Saint Ghislain, du Miroir, Notre-Seigneur gardent leur nom des deux côtés de la Rue Blaes.