Pierre Breugel
Il était une fois un homme qui aimait la terre et les gens. Il s’appelait Pierre Breughel (On écrit aussi Breugel car les dernières toiles du peintre sont signées sans le "h"). On ne sait pas où il est né car, à cette époque, les parents n'inscrivaient pas leurs enfants à la maison communale dès leur naissance. Certaines personnes disent qu’il est né en Belgique, d’autres pensent qu’il est né en Hollande vers 1525.
Sa femme s’appelait Marie et ses 2 garçons se prénommaient Pierre et Jean. Dans la plupart de ses tableaux, on retrouve des paysans flamands et des villes flamandes au pied des montagnes italiennes, les Alpes (bizarre !!).
Il peint aussi des histoires de la religion , des histoires vieilles de 1500 ans, au milieu des paysans habillés comme à son époque. Enfin, il utilise ses tableaux pour se moquer des Espagnols qui dirigeaient notre pays et faisaient souffrir les gens pauvres. 
Mais surtout, il aimait peindre ce qu’il voyait autour de lui : les jeux, les enfants, les fêtes de village, la nature.
Breughel a terminé sa vie à Bruxelles, dans la maison en face de l’école. 
Il est mort le 4 septembre 1569, vers l’âge de 44 ans, et a été enterré dans l’église de la Chapelle.
De face, 
Rue Haute
en face de l'école
De dos,
Rue de la Porte Rouge
Une maquette
réalisée par la Haute Ecole Fransisco Ferrer
Une statue en plâtre de Breughel et de son assistant  Pitje-Scramouille trône depuis 7 ans dans le préau de l'école. 
 

Cette oeuvre monumentale créée par Adolphe Wansart pèse 700 kilos et dépasse les 3 mètres 30 de haut. 

Nous avons également reçu une douzaine de copies des oeuvres de Breughel qui étaient exposées près de sa tombe dans l’église de la Chapelle. 

Malheureusement, il s'agit surtout de sujets religieux.


Quelques explications à propos de deux tableaux que tu peux admirer à Bruxelles. 
Clique sur le laboureur ou sur la maison.

Retour vers la page d'entrée de l'école

ou découverte de
 quelques autres tableaux

Autoportrait
Vienne 1565  ( 25 cm x 21,6 cm)
 


Les jeux d'enfants
Vienne 1559  (118 cm x 161 cm)
 


Le repas de noces
Vienne  1568   (114,3 cm X 162,6 cm)


Le combat de carnaval et carême
Vienne 1559 (118 cm x 164,5 cm)


Les aveugles
Naples  1568  (86 cm X 154 cm)


Les mendiants
Paris  1568   (17,8 cm x 21 cm)
 


L'hiver


Margot l'enragée
Antwerpen 1563  (115 cm X 161,3 cm)


La chute des anges rebelles
 Bruxelles  1562


Le triomphe de la mort
Madrid  1562  (117 cm x 162 cm)


Les moissonneurs
New York 1565  (117 cm X 160 cm)


Les proverbes
Berlin  1559   (117 cm x 163 cm)


Le massacre des innocents
Vienne 1566  (116 cm x 160 cm)


Le pays de cocagne

Retour vers la page d'entrée de l'école

Un lien vers un site qui donne de nombreuses explications ( entre autres tous les proverbes) mais tu quitteras le site de l'école
http://bruegel.pieter.free.fr/bienvenue.htm