Le long de la Rue Royale, à une centaine de mètres du Parc de Bruxelles, à quelques pas à peine de la colonne du Congrès, nous avons été accueillis, comme des rois, dans le magnifique Hôtel Astoria


L’hôtel fut construit en 1909, pour permettre aux nombreux touristes fortunés attendus pour la grande exposition universelle de 1910, de trouver une chambre élégante.


En 1945, puis en 1970 et enfin en 1990, de grands travaux ont permis à l’Astoria de rester un vrai palace moderne tout en gardant toutes les remarquables décorations vieilles de près d’un siècle, qui avaient fait l’admiration de toutes les personnes qui y ont séjourné.

Hôtel

Astoria

*****

Entrons-y par la somptueuse entrée où flottent le drapeau noir, jaune, rouge de la Belgique,  l’iris de la région bruxelloise et le drapeau étoilé de la Communauté européenne.

Nous entrons dans un hall immense qui était autrefois une cour intérieure où s'arrêtaient les malles-poste.
Plus aucune trace d'une ancienne cour, une immense verrière superbement décorée couvre ce superbe hall transformé en salon.

Cinq lustres grandioses où brillent des dizaines d'ampoules qui scintillent sur les innombrables perles de cristal, éclairent ce lieu superbe entouré de hautes colonnes.

La rénovation de ces lustres a coûté la somme colossale de 40 000 €. Des manivelles permettent de descendre les lustres pour nettoyer le cristal et changer les ampoules, on les change toutes à la fois pour ne pas devoir recommencer trop souvent.

De jeunes artistes y exposent leurs peintures qui seront vendues aux enchères le mois prochain .

Un escalier grandiose mène aux étages vers les 104 chambres et 14 suites que compte l'hôtel.

Toutes les personnalités et les stars s'y sont fait photographier.

Nous avons pris exemple sur elles. Voici les trois groupes de deux classes qui ont été invitées par Madame Goossens Bara.

Suivez-nous sans faire de bruit, l'hôtel est occupé par de nombreux touristes et hommes d'affaires qui ont voyagé toute la nuit et se reposent dans leur chambre.

Nous ne pourrons pas visiter la suite royale, elle est occupée par le président du sénat d'un pays africain.

Si vous ne voyagez jamais sans votre animal domestique, il peut vous suivre s'il n'est pas trop bruyant.

Un salon pour accueillir les invités, des fauteuils, une télévision et même un petit panier avec de petites choses à grignoter.

Un immense lit, une armoire, un téléphone, un bic pour prendre des notes et une seconde télévision dans la chambre.

Une baignoire, une douche, un petit panier avec du savon, du shampooing, des crèmes et ..... des murs de miroirs.

Redescendons maintenant car l'après-midi ne fait que commencer.

Quel superbe décor !

Ce bar entièrement décoré avec des pièces démontées du bar Pullman de l'ancien Orient Express.

Les fameux trains dans lesquels les gens voyageaient pendant plus d'une semaine de Londres à Istanbul, en s'arrêtant dans toutes les grandes capitales rencontrées.

 

Les murs recouverts de bois précieux décorés de marqueterie de fleurs, des porte-bagages en cuivre, de magnifiques petites lampes à abat-jour.

 

"Il ne manque que les roues pour sentir le mouvement du train, mais après deux verres de champagne et un brin d'imagination on se croirait en route pour la Turquie" nous explique notre guide.

Assez rêvé !

Un hôtel, ce sont aussi des dizaines et des dizaines de personnes à qui il faut offrir à manger.
En route pour la cuisine !

Des frigos et un four tellement grands qu'on peut y entrer.

Un chef, un second cuisinier, des assistants et des marmitons.

 

Les gens mangent au restaurant ou téléphonent de leur chambre où l'on vient leur servir ce qu'ils ont choisi.

Des poulets, des poissons, des pains, ... de quoi préparer 700 repas par jour.

Mais tout cela nous met l'eau à la bouche.

N'avions-nous pas aussi été invités pour un somptueux goûter ?

Un goûter d'anniversaire dont Hajar se souviendra

Un goûter dans la grande salle Waldorf.

De grandes tables qui nous attendent, une tapisserie sur le mur du fond, de nombreuses portes avec des miroirs, des décorations dorées, un grand blason du signe A comme Astoria.

Et un buffet garni de gaufres appétissantes, de pâtisseries tentantes, de limonades rafraîchissantes et d'un chocolat chaud fumant.

Installons-nous !

Un grand merci encore à madame Goossens Bara pour sa gentillesse et l'accueil dans son superbe hôtel. Merci pour le goûter et pour tous les rêves que nous ferons sûrement cette nuit.

Retour à la page d'accueil