"Envie de lire", le site du Comité de lecture jeunesse de la Bibliothèque de Laeken



Gros chagrin / Rémi Courgeon
Talents Hauts, 2014. - N.p.


S’il était possible ici d’attribuer des anti-coups de cœur, cet album mériterait largement le sien ! Les dessins de Rémi Courgeon sont plutôt pas mal mais le scénario est une catastrophe intégrale. Je ne comprends d’ailleurs pas qu’Amnesty international y ait apporté son soutien : « un joli album qui aide les petits à accepter la différence et à vivre le métissage comme une richesse », disent-ils… Cela suscite débat.
La couverture nous laisse d’abord croire qu’il s’agit d’une histoire sur les difficultés de l’apprentissage de la propreté. Il n’en est rien. Une petite fille noire pleure sur son pot (pourquoi sur son pot ? Mystère). Son père –blanc- arrive et lui demande la raison de ce gros chagrin : elle voudrait être blanche, comme lui. Son père a alors l’idée géniale de lui raconter l’histoire de Boulou (Bougnoule ?), une petite chatte noire qui éprouve la même tristesse mais qui a l’oportunité, elle, de pouvoir demander à une fée de la changer en chatte blanche. Du coup, plus personne ne la reconnait dans sa famille. Elle demande à la fée pour redevenir noire. « Ce n’est pas en mon pouvoir » rechigne la fée dans un premier temps, puis « Tu seras à nouveau noire mais un peu différente. A présent, ton petit cœur est rayé noir et blanc. Tu es la seule à le savoir. Toi et tous ceux qui colleront leur oreille contre ta poitrine ». La fillette embrasse son père : cette formidable histoire a chassé toute sa tristesse. Elle est noire ? Qu’importe ! Ce n’est plus un problème puisqu’elle sait désormais qu’elle a un cœur de blanc, et c’est ça le plus important. Non ?
Ce type de contresens est, me semble-t-il, typique de cette démarche éducative qui vise en tout premier lieu à délivrer un message et croit pouvoir le faire via un album sans se préoccuper du fait qu’il devrait s’agir –aussi- de littérature. L’enfer est encore et toujours pavé de bonnes intentions.
(à partir de 3 ans)

Ludovic Flamant

retour accueil - page précédent

qui sommes-nous ? - le projet - www.bibliolaeken.be
© Bibliothèque de Laeken