Les bons livres, ça se partage

critiques de livres par les lecteurs de la bibliothèque de Laeken

Vous êtes ici : accueil > Livre choisi : Oracle della luna (L') / Frédéric Lenoir


Oracle della luna (L') / Frédéric Lenoir
Albin Michel, 2006. - 617 p.
[Coll. : ]



Commentaires

Bouleversant, un message d’amour universel, une fraternité nouvelle, une façon sensible et intelligente de rapprochement religieux, partageant les préceptes et coutumes de leurs croyances, ayant pour point commun la révélation de la venue et la naissance du prophète Jésus, (« Aïssa ») dont la vie sur cette terre n’est qu’une suite de miracles, un sacrifice, l’aboutissement d’une vie mystique exceptionnelle, consacrée entièrement au don de soi, à la compassion, la charité, sauver l’homme de son propre péché. Il m’a semblé pourtant constater une lacune, celle des obligations et rites en Islam, où les ablutions et l’hygiène corporelle autant que morale tiennent une grande place. Si par exemple le jeune Pippa avait séduit le cœur d’une jeune fille de la Casbah par sa fragile beauté, ou bien Georges et sa bonne humeur, s’il était tombé amoureux d’une veuve algéroise, que se serait-il passé ? Si pendant leur long périple, Giovanni et ses compagnons avaient à supporter en plus du bagne, les désagréments du mois de Ramadan, consacré au jeûne, comment se serait déroulé la suite du récit ? En plus des geôliers et des compagnons de cellule. La critique que j’aurais à exprimer est pour moi une anomalie. La force psychologique de Maître Lucius est tellement puissante dans l’espace et le temps que l’auteur pouvait par un chapitre ne fusse que faire parvenir un dernier message d’adieu ou un appel au secours en l’esprit ou le cœur de Giovanni, mort terrible qui m’a fortement peinée, Maître Lucius et son fidèle Pietro, agonisant sous la torture, je suis certaine que quelque chose s’est passé, il ne serait pas mort pour rien. La sublimation de la beauté féminine est exprimée à travers la passion et l’amour de Giovanni pour Ester, leur mariage étant la symbiose parfaite de deux âmes sincères, une foi pure pour Dieu, une communion hors du temps, le physique et le spirituel s’unissant pour l’éternité.
( -21/07/2006)

****

Ajoutez votre commentaire


 
© BPB2 2007 - 246 Boulevard Emile Bockstael - 1020 Bruxelles - Tel: 02/279.37.90 - Fax: 02/279.37.75
Bibliothèque de Laeken | Brunette | Conception du site