Les bons livres, ça se partage

critiques de livres par les lecteurs de la bibliothèque de Laeken

Vous êtes ici : accueil > Livre choisi : Corps indécents (Les) / Guy Jean Raybaut


Corps indécents (Les) / Guy Jean Raybaut
Edilivre, 2009. - 156 p.
[Coll. : ]



Commentaires

Un livre brûlant d'actualité. Google.fr > les corps indécents (7 premières pages !!) - moralisation de la vie publique indispensable ; - immigration invasion et ses graves conséquences prévisibles ; - peine de mort à l'encontre des pédophiles assassins ; - capitalisme et profits : Sans doute le plus sûr moyen d'anéantir la planète. - sortie de crise : pas de miracle. C'est la fin d'une ère. - livre plusieurs fois coup de coeurs de différentes bibliothèques. Un livre qui ne restera pas longtemps sur votre présentoir! De nombreux libraires l'ont adopté en dépôt-vente. Pourquoi pas vous ? Un récit qui dérange .... pudique, loin de la pensée unique et du politiquement correct.... Romantique et idéaliste à la mémoire de John LENNON....
(Pierre -31/12/2009)

****

Livre passionnant qui retrace beaucoup de valeurs et en plus une belle histoire d'amour. J'ai eu la chance de rencontrer l'auteur durant mes dernières vacances à Menton ; ce livre reflète parfaitement sa personnalité.
(Brigitte -22/02/2011)

****

C'est vrai que la couverture de ce livre prête à confusion. Le titre aussi. Somme toute, la nudité peut être considérée comme un symbole de pureté. On ne franchit pas les portes d'un musée pour se rincer l'oeil. Honni soit donc qui mal y pense. L'écriture est sublime, jamais vulgaire, toute en finesse, toute en nuances. Un travail d'orfèvre d'une élégance rare. Que du bonheur ! Les considérations générales sur les travers de notre société apparaissent en filigrane. Elles sont pertinentes et judicieuses. Ce livre bouscule les us et coutumes comme, par ailleurs, la cécité de bien des décideurs responsables. La prise de position en faveur du rétablissement de la peine de mort pour les assassins-tortionnaires d'enfants va donner lieu à bien des controverses. L'islamisation galopante de la France, la prévisible disparition de notre belle culture française, la paupérisation massive de l'Europe ou même le stress au travail vont faire polémique. (C'est sûrement déjà le cas au vu des nombreux sites et commentaires qui signalent - ou font l'éloge - de cet ouvrage). Un récit sobre mais précis qui force la réflexion et l'admiration. Les dernières pages (descente vers la plage de la jeune héroïne, à peine vêtue d'une étoffe légère de ballerine, la nuit, sous les étoiles) semblent sorties tout droit d'un film de Luchino Visconti, tellement c'est beau. Ce livre, délicatement romantique, est le genre d'ouvrage qui ne quitte plus ma table de chevet. Lire et relire des pages et des passages d'une écriture aristocratique pour simplement rêver... et s'enivrer.
(Elise -22/02/2011)

****

Erotique. Idéaliste. Explosif. Irrésistible et...inoubliable !!!
( -11/06/2011)

****

"Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte pression. Enfin, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence " (Arthur Schopenhauer) Ce livre façon love story, pudique, idéaliste et prémonitoire est plein de vérités : paupérisation de l´Occident, chômage des jeunes, précarité, stress au travail. Mais aussi une terrible certitude : la prévisible disparition de notre très belle culture française. Juste une question de temps !
(Alexandra -07/11/2011)

****

j'ai vécu une déchirure similaire, une blessure du cœur et de l'âme dont je ne me suis jamais remise. Comment retrouver le goût de la vie après une grande déception sentimentale ? Doit-on fuir le bonheur pour préserver l'équilibre psychologique fragile des enfants ? Ce livre est une love story idéaliste mais c'est aussi le désarroi de deux jeunes gens confrontés à l'horreur économique née de la mondialisation à tout va. Avec cette question angoissante : la France est-elle appelée à devenir le théâtre d'un génocide culturel consécutif à une immigration extra-européenne massive ? Quel sera alors le sort réservé aux autochtones devenus minoritaires sur la terre de leurs ancêtres ? Récit romantique à facettes, dense, qui nourrit la réflexion sur notre bien modeste condition humaine au milieu de l'immensité de l'univers. "Tôt ou tard, d'une manière ou d'une autre, l'humanité sera confrontée au problème global de sa survie". Guerre ou catastrophe nucléaire, pandémie, changements climatiques liés à l'activité humaine (fonte des banquises, déforestation, pollution) et surtout, surtout, surpopulation du globe nous y mèneront irrémédiablement. L'humanité court à sa perte.... à toute vitesse !
(Laurence -23/01/2012)

****

Ajoutez votre commentaire


 
© BPB2 2007 - 246 Boulevard Emile Bockstael - 1020 Bruxelles - Tel: 02/279.37.90 - Fax: 02/279.37.75
Bibliothèque de Laeken | Brunette | Conception du site