Bibliothèque Brand Whitlock
16, rue de la Paille - Bruxelles

LES BIBLIOTHEQUES ENFANTINES.

Avant l'époque victorienne, on découvre en Angleterre l'existence d'une bibliothèque enfantine. En effet, dès 1797, à Birmingham, le Mechanic Institute ouvre un département spécial pour enfants où, moyennant le prix d'un penny par semaine, les livres sont accordés en prêt. Mais la première véritable bibliothèque pour la jeunesse n'ouvre ses portes qu'en 1861, alors que en 1803, dans le Connecticut, aux Etats-Unis, fonctionne déjà une bibliothèque pour jeunes de 9 à 16 ans.

On peut dire que les bibliothèques enfantines sont nées en Amérique au début de la seconde moitié du XIXème siècle. Jusqu'alors, la bibliothèque pour enfants avait toujours fait partie intégrante de la salle des adultes : certains responsables réalisèrent le danger de laisser les jeunes gens choisir leurs lectures parmi les livres destinés aux adultes. La séparation fut décidée. Pittsburg prit l'initiative de cette réforme en 1850 : des sections enfantines furent ouvertes et ainsi naquirent les Juvenile Libraries qu'adoptèrent les principaux états des Etats-Unis. De semblables réalisations ne virent le jour en Hollande, en Allemagne et dans les pays scandinaves qu'à partir de 1910. Au lendemain de la guerre 14-18, Mme Griffiths, présidente du BOOK Committee on Children's Libraries propose à la Belgique et à la France une bibliothèque entièrement consacrée à la jeunesse, dans le cadre de l'aide à la reconstruction apportée par des oeuvres américaines. L'Heure Joyeuse de Bruxelles s'ouvre en 1920, celle de Paris en 1924.

A BRUXELLES , ORIGINE ET CREATION DES HEURES JOYEUSES.

La première bibliothèque publique à Bruxelles date de 1772 : l'impératrice Marie Thérèse rendit publique, au cours de cette année, la collection réunie à Bruxelles sous le nom de Bibliothèque des Ducs de Bourgogne.

La loi Destrée de 1921 a puissamment aidé au développement des bibliothèques publiques mais, dés 1920, la Ville de Bruxelles faisait œuvre de pionnier sur le continent européen et ouvrait sa première salle de lecture pour la jeunesse, l'Heure Joyeuse Brand Whitlock, le 24 septembre 1920, au 16 rue de la Paille, où elle se trouve toujours. Ce fut, dès le début, un succès. Mlle Carter, alors directrice des Cours d'Education de la Ville de Bruxelles, était rentrée d'un voyage d'études aux Etats-Unis enthousiasmée par ce qu'elle y avait vu dans le domaine des salles de lecture pour enfants. Grâce à ses efforts et à la générosité du Book Committee on Children's Libraries, l'Heure Joyeuse n° 1 put être créée sous l'égide du très populaire ambassadeur des Etats-Unis, Brand Whitlock. Un Comité belge, dont Adolphe Max était président d'honneur, se constitua et la Ville de Bruxelles mit un local à sa disposition. Mrs Griffiths, déléguée du Comité américain en Europe, aida largement le Comité belge par le don d'un mobilier type, à la taille des enfants et des adolescents, d'un premier fonds de livres (environ mille volumes français et anglais), et le dépôt en banque d'une somme d'argent devant servir de réserve. En outre, une bibliothécaire diplômée et très expérimentée, Miss Cowing fit un séjour prolongé en Belgique pour initier au travail qui les attendait les deux premières bibliothécaires, Mme Huvelle-Leve et Mlle Piérard.

Toutes les Heures Joyeuses créées par la suite étaient organisées selon le même principe que les bibliothèques enfantines américaines: publiques, gratuites, avec les rayons en libre accès et une salle de lecture. Tout en privilégiant l'enrichissement intellectuel, le côté récréatif n'a jamais été négligé dans les Heures Joyeuses et les enfants y viennent spontanément pour assister à des "Heures du conte", des projections, des spectacles de marionnettes ou, tout simplement, pour y retrouver des bibliothécaires attentives à leurs problèmes. L'Heure Joyeuse n°1, devenue depuis 1978 la Bibliothèque Brand Whitlock, est toujours installée, depuis sa fondation , au 16 rue de la Paille, bien qu'elle ait connu un déménagement momentané vers la rue de Ruysbroeck et que des menaces de fermeture aient plané sur son avenir... Elles n'ont heureusement jamais été exécutées et la Bibliothèque Brand Whitlock continue à accueillir les nombreuses classes des écoles avoisinantes comme le Lycée Dachsbeck, l'Athénée Robert Catteau, ...

Les adultes, enseignants, parents d'élèves, gens du quartier... ne sont cependant pas oubliés : une section "adultes" fonctionne depuis bien longtemps et les accueille avec autant de compétence que les plus jeunes lecteurs. Pour répondre aux impératifs du décret de 1978 réglementant la lecture publique, la Ville de Bruxelles à organisé depuis cette date la fusion des Heures Joyeuses avec les bibliothèques publiques, créant ainsi un réseau de bibliothèques filiales.

Adresse : 16, rue de la Paille, 1000 Bruxelles
- Tél. : 02/513.09.66 - Fax : 02/511.84.55 - Courriel
Accès - Métro et train : Gare centrale ; Tram-bus : 27, 48, 92, 94, 95 Sablon - Mise à jour : mars 2009